VTT | COSRL | LARDY | CHAMARANDE | TRACE | STRAVA | CARTE

Départ du Forestier

Bonjour à tous.

 

Après deux désistements, nous nous sommes retrouvés à cinq au Forestier.

Sergio, Coach, Slath, un petit nouveau, dont on n’a pas beaucoup entendu parlé, Nicolas DUMENOIR et moi bien sûr.

Température presque caniculaire, heureusement que le parcours était majoritairement en sous-bois.

C’était déjà mal engagé pour sergio, qui avait oublié ces groles, baskets moles sur SPD Shimano, ça ne fait pas bon ménage à la plante des pieds. Warrior dans l’âme, il nous suit quand même. Coach, toujours aussi motivé, la forme constante et sans faille. Slath, content d’avoir fait un break dans ses travaux, daronne et enfants pas là, c’est l’occasion d’en profiter et enfin Nicolas, vu pour la première fois sur un vélo, dimanche dernier…après la bataille, vers 12H30, ne m’apparut pas comme le client idéal. Habits COS de lumière sur Orbéa de DH 14Kg, pneumatiques de tracteur en 2,5 et fourche de 140. A part Thomas, qui peut emmener un truc pareil ? Je me dis au fond de moi, 2 bosses et y saute…on va encore être obligé de l’abandonner sur le champ de bataille. Façon COS, quoi ! 😉.

C’est parti. Départ habituel par le terrassement sncf puis le pylône. Au pied de la première bosse…gros bruis, puis, Pchiiiiiiiiii !!!!!! Sergio vient de lacérer son boudin arrière sur près de 5cm. Un piquet métallique acéré, qui dépassé de 3 cm du sol, le long du mur d’enceinte de Renault. Irréparable, même avec emplâtre et chambre à air. On le console comme on peut. Il vaut mieux que ce soit là, plutôt qu’au milieu du parcours. On marque le piège avec un gros rondin et on souhaite un bon retour à Sergio. On apprendra un peu plus tard, que son axe de roue a pris cher aussi. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Bye l’ami.

La suite sera la trace de la XC de Cheptainville.

On attaque les premières bosses, Nicolas n’est pas dans les premiers, mais répond présent après chaque sommet et comme vous le savez, dernier arrivé, premier à repartir, donc pas de pause pour lui, contrairement à nous. Une, deux, trois, quatre bosses. Notre ami est toujours là. Il tire la langue, mais lâche rien. Bien, bien !

Petite récupe sur le plat pour rejoindre le haut de Lardy et c’est reparti dans les bosses.

Nicolas avouera avoir posé un pied. Tsss !Tss ! Ne faut jamais avouer et toujours dire qu’on a tout passé sur le bike, quand personne n’a rien vu 😉. C’est tout à son honneur, mais il faut qu’il apprenne les astuces de vieux routards comme nous. Que de l’intox !

Stef L, lui, a juste dit qu’il a failli poser le pied 😉.

On passe du côté de Janville. Au croisement de Gillevoisin, Coach nous quitte pour Auvers. A la prochaine Gégé.

On dit que maintenant on abrège, mais encore une bosse par le chemin de la Grande Borne. Nicolas n’a plus d’eau. Déjà 3 litres dans le gosier, ce n’est pas le même chameau que Slath, qui tourne avec un demi bidon !

Sa passe tout de même.

Un dernier passage dans le single du bas de Janville, puis un petit tour dans le parc du château de Lardy et nous voilà de retour au CTL à 19H30.

Bravo à Nicolas. L’épreuve du feu s’est bien passée. On t’attend pour de nouvelles aventures 😉.

Belle balade appréciée de tous. Slath ne regrette rien dans sa pause travaux.

Pause bibine chez Stéph à Cochet. Inspection des travaux d’aménagement de la chambre de titi et il est 20H30. Oups !

 

32 Km avec le retour sur Lardy bourg et 537 mD+.

PS pour Manu : Les 15 de moyenne annoncée, on les a fait pile poil 😉.

A+.

 

Steph F.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *