VTT | COSRL | LARDY | CHAMARANDE | TRACE

Départ du CTL

Bonjour à tous.

 

Ce mercredi, moins de clients que la semaine dernière. Seul, Jean-Christophe, Emmanuel, Laurent et Jean-Luc étaient présents. Cyril F aurait bien voulu nous accompagner, mais trop occupé à bricoler, en a oublié de nous rejoindre. Quand on n’a pas de tête, avoir des jambes ne suffit pas toujours 😉. Ce n’est que partie remise.

 

Lolo a pris le VAE cette fois ci. Larchant a dû laisser des traces…

 

Le temps est un peu menaçant, ce n’est pas ça qui va nous arrêter !

 

JC sur le pied de guerre, est le premier au départ. On attend jusqu’à 17H10. Personne d’autre, nous rejoindra… On décolle.

 

On longe le mur du centre, vers notre passage créé dernièrement pour passer sous la voie de chemin de fer. On nous avez annoncé que la remontée s’était ravinée. Rien de bien grave, juste une trace de roue de moto. C’est pas une autoroute, faut pas que ce soit trop facile, tout de même ! tout le monde ne passera pas. Je ne donnerai pas les noms. Mais c’est la dernière fois.

 

On monte sous le pylône et empruntons le début de la trace de la BDJ. Un classique.

 

Je trouve que JC est un peu en retrait du groupe. On sent bien que la clop fait son office. Pas bien JC !

 

Traversée de la route Cheptainville à Lardy, dans le virage dangereux. Toujours un peu délicat cet endroit. Il ne faudra pas le négliger pour notre prochaine organisation de rando.

 

Toujours sur la trace de la BDJ, on vaque jusqu’à la sablière pour se faire un remake de Aïe, aïe, aïe, soleil. On se lance. Elle est un peu moins pentue, mais les sensations son là. Suffisamment pour aller à la faute.

 

Encore une fois, certains refusent le chalenge. Ça commence à bien faire ! On a une réputation à entretenir. Surtout qu’il y avait pas mal de public ce jour-là….Bon, je passe.

 

On se retrouve tous en bas, et là, plus de JC ! On se tape la cote de la sablière pour aller à sa rencontre, mais personne. On redescend, toujours rien. On tourne, on tourne. Rien encore. On décide de lui laisser un message sur son GSM et on l’abandonne façon COS . Les fondamentaux quoi ! 😉. De toute façon, c’était lui rendre service, car vraiment pas en jambe ce soir-là.

 

40min et 5 Km…va falloir rattraper le temps perdu. Ce qui fut fait. Le rythme augmente et on monte la DH de la Bruyère en direction de Cham.

 

Tien ! DH à gliss, y’avait longtemps ! Encore des réticences dans le groupe. Là c’est plus possible, va falloir travailler la technique.

 

En bas, entrainement passage du gué . Jean Luc, persévère et fini par le franchir dans les deux sens. Tout est dans la trajectoire.

 

Et encore une fois, qq’un que je nommerais Mr. R  ( là c’en est trop) ne fera même pas une tentative. Il a bon dos le confinement.

 

On remonte par la DH des Chiens, où on les entend bien d’ailleurs !Puis Single Fred sens anti horaire, passerelle de Thomas et tout le toutime.

 

Traditionnelle photo au belvédère de Chamarande. Comme vous pouvez le constater, la pluie n’était pas au RDV.

DH mange la poussière( Antony en 2ème position ! Là, c’est pas possible, je vais te signaler sur Strava 😉), Ecureuil Vivoltant et enfin DH du Rouf.

 

30 Km avec l’A/R sur Lardy et 550mD+.

Au Forestier à 19H30.

Faut pas prévoir plus pour une sortie en soirée.

 

Comme d’habitude, un très bon moment passé avec les amis.

 

Steph F.

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *